Les hommes sont comme le bluetooth...